RESPIRATION HOLOTROPIQUE
•••

Retrouvez le chemin de votre puissance
•••

Une technique simple et éprouvée pour surmonter ses blocages, développer ses potentiels d’auto-guérison et accéder à d’autres plans de conscience.

La respiration holotropique est un outil d’auto exploration de la conscience au moyen du souffle.

[Ce travail est basé sur les états modifiés de conscience et permet d’accompagner un processus thérapeutique d’un point de vue psycho-corporel et émotionnel.]

La respiration holotropique est une technique mise au point dans les années 80 par le Dr Stanislass Grof, médecin Psychiatre américain d’origine tchèque, et fondateur de la psychologie transpersonnelle.

Cette école de psychologie née au tout début des années 1970, considère la simple personnalité individuelle ne peut réellement s’accomplir que si elle se considère comme faisant partie d’un tout universel et indissociable

L’homme peut accéder à la conscience de ce tout grâce à des expériences dites transpersonnelles, transcendantales ou mystiques.

Qu’apporte la respiration holotropique ?
•••

Une meilleure compréhension de soi-même
La possibilité de faire la paix avec son passé
Comprendre son histoire
Choisir de cesser de reproduire des schémas négatifs
Se libérer de douleurs physiques ou psychologiques
Réharmoniser son système émotionnel
Développer une meilleure relation à soi même
Assumer sa fragilité et sa sensibilité
Se libérer des culpabilités et des mémoires pesantes

Les expériences holotropiques
•••

La respiration holotropique permet, entre autre, la remise en circulation des énergies et des émotions bloquées.
Lors d’une respiration holotropique, nous pouvons être amené à revivre intérieurement des périodes ou situations de notre existence qui nous ont marqué ou ont été particulièrement importantes pour nous afin de nous en libérer. 

Libération d’une émotion profonde ou enfouie du passé,
Résurgence de souvenirs,
Régression en âge,
revécu de sa naissance,
Sensation physique démultipliée,
Déblocage de douleur physique,
Nouvelles compréhensions de soi,
Vécu d’une autre réalité,,
Perceptions extra sensorielles,
Mémoire d’autres plans de conscience, d’« autres vies »,
de scènes historiques ou collectives.


Jung et l'inconscient collectif
•••

Le célèbre psychanalyste Carl Gustav Jung a mis en évidence l’importance de la prise en compte de l’inconscient collectif du consultant dans son propre processus de guérison personnel.

La notion d’inconscient collectif se rapporte à l’incidence majeure du système collectif (familial, sociétal, religieux, populaire, culturel, …) de l’individu dans sa construction de personnalité individuelle.

La respiration holotropique vise à favoriser l’émergence d’expériences dites « transpersonnelles » afin d’activer le processus de découverte, de guérison et de complétude à l’intérieur de soi.
Holotropique vient du grec « Holos » – Le tout et « Trepein » – aller vers.
Soit aller vers son unicité ou sa complétude.

Ce que permet la respiration holotropique
•••

La respiration holotropique vise à débloquer les potentiels cachés de l’individu.
Elle peut avoir un effet libérateur, guérisseur ou/et régénérant.

L’individu est dépositaire d’une histoire et d’une façon de fonctionner consciente ou inconsciente :
Ses comportements, ses croyances, sa vie en société, seul, avec sa famille, ses amis, au travail, ses idées, ses aspirations, sa vision de la vie, son histoire, etc …

Mais il porte aussi une histoire que lui-même ou ses ancêtres ont vécue, et dont il ne se souvient plus. Ces traces sont engrammées dans l’ADN cellulaire et les cellules (cf. les derniers travaux d’actualité en épigénétique): Il peut s’agir d’expériences enfantines, de situations périlleuses, dangereuses ou bouleversant l’ordre des choses, certaines réactions passagères ou durables à des situations de sa vie, un environnement particulier, des ambiances auxquelles il a été confronté, des croyances considérées comme acquises, des traumatismes, etc…

Bien souvent tout cet univers de croyances et d’expériences joue un rôle prépondérant dans la façon de se comporter et d’envisager la vie.
Généralement limitantes voire destructrices, ces croyances empêchent la réalisation de ses pleins potentiels.

Les expériences dites transpersonnelles, transcendantales ou mystiques, à la fois intenses et authentiques, libèrent des fausses croyances et comportement superficiels.
Elles permettent de s’inclure dans un tout plus large et de reconsidérer le sens de son existence.
C’est un véritable processus de transformation vécu de l’intérieur.

La pratique de groupe crée une synergie
•••

En atelier de groupe, vous bénéficiez d’une dynamique commune et intimiste qui vous stimule dans votre processus.

Le format sur une journée vous laisse du temps pour vous préparer à entrer dans le processus et à en ressortir à votre rythme.

Il y a 2 sessions de respiration auxquelles vous participez tour à tour en tant que respirant et accompagnant.

Chaque session dure environ 2h30.

Il est souvent partagé que l’expérience en tant qu’accompagnant est tout aussi intense que celle de respirant.

Comment se passe la respiration holotropique ?
•••

Le respirant, allongé sur un matelas, les yeux fermés respire intensément pendant une vingtaine de minute au moins au rythme de musiques rythmées spécialement choisies pour stimuler le vécu émotionnel et l’émergence de matériaux inconscients.

Le respirant entre alors dans un état modifié de conscience. Il reste conscient de ce qui se passe en même temps qu’il plonge dans ses univers intérieurs à la rencontre de lui-même. Le “voyage”  peut durer de 1h à 4h selon le contexte (groupe ou individuel).

La séance commence par une courte phase de relaxation suivie d’une accélération de la respiration au rythme des musiques (hyperventilation). La séquence musicale stimule l’ouverture des différent niveaux de l’être : corporel, émotionnel, mental, spirituel, … Elle est suffisamment forte pour que le respirant se sente porté par elle.

L’association de la respiration et de la musique favorise le relâchement des défenses psychologiques qui permettent l’émergence des matériaux inconscients nécessaires au « travail ».

Il ne s’agit pas d'”enfermer” le processus dans un objectif figé à l’avance. Le respirant, tout comme le thérapeute font entièrement confiance à la force intrinsèque de guérison et l’intelligence de l’inconscient pour manifester les expériences libératrices nécessaires à son évolution.

L’intervention d’une « volonté » quelconque autre que celle de l’inconscient impliquerait une activité mentale réduisant considérablement la portée de l’expérience.

Le respirant est totalement encadré par la présence du thérapeute et de son accompagnateur le cas échéant qui assurent sa sécurité, la prise en charge de ses besoins du moment, et qui sera à même de canaliser son  expérience si cela s’avérait nécessaire.

En général, les expériences de RH se terminent par un vécu intérieur paisible, relaxé, ouvert sur une dimension plus élargie de soi-même (sentiment d’amour inconditionnel, de gratitude, union, complétude …).

Que se passe-t-il biologiquement ?
•••

Lors de l’hyperventilation, le cerveau est hyper-oxygéné. On distingue 3 zones essentielles dans le cerveau :
Le cerveau reptilien, en charge de notre survie. Il commande les fonctions essentielles du corps humain : respiration, battement du cœur, reproduction, reflexes, …
Le cerveau limbique qui stocke le  vécu émotionnel de l’individu depuis sa conception. Celui est essentiellement constitué de 0 à 7 ans.
Le cortex qui se divise en 2 parties : Le cerveau droit est en lien avec notre intelligence créative, nos facultés d’intuition, de ressenti, de perceptions kinesthésiques
Le cerveau gauche nous permet la faculté de raisonner logiquement, d’organiser, de planifier, d’analyser, compter, utiliser notre volonté etc.
Le cerveau reptilien est prioritaire par rapport au cerveau limbique, qui est prioritaire sur le cortex.

Lors de comportements en inadéquation avec notre esprit logique et notre volonté, c’est qu’il y a une disharmonie entre le cortex et le cerveau limbique (émotionnel) qui est souvent réprimé par le cortex mais s’exprime quand même au travers de nos actes (rêves, actes manqués, labcus, …).

L’hyper oxygénation du cerveau entraine une activation du cerveau reptilien et limbique qui va permettre une prise de conscience par le cortex des besoins primaires et leur réhabilitation au sein du système tout entier. C’est ce qu’on appelle en psychologie la « réassociation ». S’ensuit alors une meilleure harmonie entre ces 3 pôles qui se traduit par une sensation de mieux être chez le bénéficiaire.

Conférence Découverte
La respiration holotropique et les états modifiés de conscience
•••

Une conférence découverte qui vous fera voyager dans le monde de la psyché et comprendre pourquoi les états modifiés de conscience sont aujourd’hui un accélérateur indiscutable d’évolution.